Blog

Blog

Communiqué de Presse sur le stockage de l’eau à des fins d’irrigation

21 mars 2018

  • Oui Nicolas Turquois, député de la Vienne est favorable au stockage de l’eau. Non, l’attitude de Delphine Batho sur le sujet n’est pas acceptable.
  • Non, l’article de Laurent Gaudens publié dans les colonnes de la Nouvelle République faisant référence à la réunion organisée à Migné-Auxances dimanche 18 mars ne fait pas état clairement de ma position sur le sujet : « je suis tout à fait favorable au stockage de l’eau en lieu et place des prélèvements estivaux pour l’irrigation ».
  • Oui, ma présence à cette réunion avait vocation à dessiner des points de rencontre possibles entre les irrigants et les associations inquiètes par l’annonce de projets d’installation de réserves d’eau.
  • Oui, le financement de ces projets par l’argent public implique une gouvernance publique. Oui, un projet de stockage de cette importance doit s’accompagner obligatoirement d’un contrat d’usage.
  • Non, ces projets ne doivent pas servir à développer la culture du maïs irrigué. Non, à la création de 41 « bassines » en l’état. Ce développement doit être progressif et la mise en place de quelques « bassines » doit permettre un retour d’expérience conditionnant la réalisation de l’ensemble des projets.
  • Oui, il importe d’accorder une priorité aux cultures à forte valeur ajoutée (légumes, semences, etc). Priorité doit être donnée à la valorisation de l’alimentation animale, au bio et aux circuits courts.
  • Oui, il n’y a aucun sujet tabou : la gouvernance, les usages, les engagements environnementaux.
  • Oui, la concertation doit être la norme. C’est pourquoi l’attitude et la posture d’opposition de principe de Madame Batho n’est pas acceptable. Notre pays a besoin de dialogue et d’écoute, en aucun cas de bavardages médiatiques visant à opposer les uns aux les autres sans mesurer les conséquences potentiellement dramatiques auxquelles peuvent mener des comportements de cette nature.
  • Oui, je souhaite contribuer à forger cette culture du dialogue et du respect quelque soit le sujet abordé.
  • Nicolas Turquois
    Député de la Vienne

porta. fringilla ut Nullam venenatis, ante. Praesent at Aenean vulputate, ut